Nous contacter : 4matelots@gmail.com

Suivez nous : 

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Youtube
Rechercher

Une semaine de chantier

Mis à jour : 28 mai 2019

Nous avons profité de notre semaine de vacances de février pour chouchouter notre voilier Kerwatt qui passe l'hiver au chantier Infinity à Baden.


C'est parti pour une semaine de travaux !

Après nos premières navigations de septembre à novembre, l’hiver approchait à grands pas. Il était temps de sortir notre voilier de l’eau pour l’hiverner et le préparer pour notre tour de l’Atlantique.


Paul et Côme ont fait un aller-retour express dans le golfe du Morbihan pour poser le voilier au chantier Infinity. Pourquoi juste les gars ? parce que ce jour de décembre, les filles avaient chacune un examen d'anglais IMPOSSIBLE à sécher...

Cette petite formalité ne fut pas de tout repos. Au programme : navigation à l’aveugle dans un épais brouillard entre 5 et 7h du matin.


Kerwatt au chantier Infinity à Baden

Fin décembre, notre voilier était enfin hors de l’eau. Nous avions listé les différents travaux que nous souhaitions effectuer. Nous pouvions les regrouper en quatre domaines :

  • Autonomie en énergie (panneaux solaires, régulateurs, batterie)

  • Gréement (Gréement dormant : changement des câbles qui tiennent le mât)

  • Customisation (Confection de rideaux, coussins, refit de la sellerie et optimisation de certains espaces)

  • Moteur (Check général)

Nous nous sommes rendus plusieurs longs weekends et une semaine entière pour réaliser ces différentes tâches.






En suivant les conseils de CFC, nous avons pu installer nous-mêmes les panneaux solaires et régulateurs de charge. Le plus lourd travail fut de confectionner des pièces permettant de tenir les panneaux solaires sur le portique. Nous avons scié, percé, vissé, re-percé, re-scié et re-vissé pour y arriver. Il y a eu beaucoup d'allers-retours au Castorama de Vannes : acheter des écrous freins,

se rendre compte que les écrous sont en aluminium (ça rouille !) et non en inox, accepter l'aluminium, acheter beaucoup de graisse marine pour limiter la rouille.

Nous avons également installé notre troisième batterie et un contrôleur de charge. Notre partenaire SeaTronic nous a bien aidé pour le matériel électrique.




Nous avions par ailleurs, décidé de « créer » des espaces de rangement dans le voilier. Pour cela nous avons converti le toilette avant en un atelier et la douche arrière en une armoire penderie. Notre grande fierté fut également d’ajouter un minibar dépliable dans la cuisine.


La reine de la couture, plus connue sous le nom de Charlotte, s’est occupé de confectionner rideaux, coussins et sellerie pour rendre notre intérieur agréable à vivre.

Notre voilier commençait à avoir de l’allure (sans mauvais jeu de mots) !





Nous avons fait réaliser un grand nombre de travaux pour assurer notre sécurité à bord (changement du gréement dormant et de l’arbre d’hélice, rajout d’un étai largable).


Toute au long de notre avancée, nous avons dû gérer un nombre incalculable de petits travaux : réfection des toilettes, des vannes, des feux, des bouts, du radar, du propulseur etc.

En ces quelques mois passés à terre, nous avons appris à connaitre et à apprivoiser notre voilier Kerwatt dans les moindres détails !

Ce fut également pour nous une super expérience de pouvoir réparer et arranger à notre souhait notre voilier.


Il reste encore quelques petits travaux à effectuer avant notre grand départ le 1er septembre mais l'essentiel est fait. Promis on vous tiendra au courant !