Nous contacter : 4matelots@gmail.com

Suivez nous : 

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Youtube
Rechercher

La transat au fil des jours

écrit par Camille


11 janvier 2020

Ça y est, c'est le jour J cette fois-ci !

Après un dernier plein d’eau et un dernier plein de maracuja au marché, il est temps de dire au revoir aux copains de ponton : Daniel et Yannick sur Nomades, Patrick et Claudie sur TyFlod, David et Claire sur Kentan, et Ben et Juliette sur Serac.

Accompagnés de Serac, nous larguons les amarres de la marina de Mindelo à 11h du matin en direction de la passe située entre Sao Vicente et Santo Antao. Cette passe est très ventée et la mer bien formée à cause de l’effet Venturi crée par les deux îles. Les premières heures sont donc bien agitées mais cela est compensé par la très bonne visibilité que nous avons sur la magnifique île de Santo Antao !

Après avoir passé Santo Antao, nous nous mettons au cap 265° direction Grenade ! Fini la côte, à nous le grand bleu et les 2160 milles nautiques à parcourir !


dernière terre en vue !

Jour 2 Heure locale : 15h11 Conditions météo : 20 noeuds de vent et 2-3 mètres de vague Vitesse de Kerwatt : 6.2 noeuds Distance à Grenade : 2005 mn Heure de réveil de Charlotte : 14h15


Après une première nuit agitée à cause d'un vent assez violent (force 6-7) et de quelques déferlantes, nous sommes rentrés dans une zone de vent plus établie. Heureusement la pleine lune nous permettait de voir notre génois comme en plein jour, ce qui était rassurant pendant nos quarts.

Étant donné les conditions de vent, nous n'avons pas encore hissé la grand-voile

Nous allons garder le fameux cap de 270 degrés, pendant encore plus de 2 semaines : nous finirons par bien le connaître !


Jour 3

Heure locale : 14h53 Conditions météo : 20 nœuds de vent, 2-3 mètres de houle Vitesse de Kerwatt: 6,5 noeuds Distance à Grenade : 1868 mn

Kerwatt continue tranquillement son chemin cap à l'ouest et la routine de la navigation nous revient vite : lire, dormir, manger, barrer. Après la grisaille des deux derniers jours, le soleil revient aujourd'hui ce qui nous permet de bien recharger nos batteries. Les vagues restent assez irrégulières et s'écrasent souvent contre le cockpit ce qui nous oblige à bien nous équiper afin de ne pas être trop mouillés !


Jour 4

Heure locale : 16h13 Conditions météo : 17 noeuds de vent, 2-3 m de houle Vitesse de Kerwatt : 5.3 noeuds Distance a grenade : 1750 mn

Le soleil joue toujours à cache cache avec les 4 matelots. Difficile de recharger les batteries. Seule solution : barrer jusqu'à fin du quart s'en suive.

Sinon on vient de terminer le dernier tupperware qu'on s'était préparé avant de partir. A nous la cuisiner dans cet univers houleux.


Jour 5 : un papillon pour fêter le retour du soleil ! Heure locale : 15h05 Conditions météo : 21 nds de vent, 2m de houle Vitesse de Kerwatt : 6.5 nds Distance à Grenade : 1615 mn


Aujourd'hui, après quatre jours très nuageux, le soleil a montré le bout de son nez : c'est une très bonne nouvelle pour nos batteries qui peuvent enfin faire le plein d'énergie !

Autre grande nouvelle : le vent a légèrement tourné ce qui nous a permis d'installer notre deuxième voile d'avant pour former un joli papillon ! Kerwatt est désormais bien équipé pour se transformer en "Kerwatt Express" !







Jour 6

Heure sur Kerwatt : 15h34 Conditions météo : 20 noeuds et 2-3 mètres de vague Vitesse de Kerwatt : 7 noeuds Distance à Grenade : 1460 mn

Hier soir, alors que nous étions en pleine partie de Dixit à plus de 500 milles nautiques des côtes les plus proches, nous avons aperçu un voilier à l'AIS (système de détection d'autres bateaux). En sortant les jumelles, nous le voyons faisant route vers les Antilles sous génois seul, à seulement de 2 milles de nous ! Notre surprise était d'autant plus grande que depuis notre départ de Bretagne, c'est le premier voilier que nous croisons en pleine mer. Nous n'avons pas réussi à les joindre à la VHF, mais nous étions tout contents de voir que nous allions plus vite que lui !"


Jour 7 : le grain puis la pétole Heure locale : 15h55 Conditions météo : 10 noeuds et 1-2 m de houle Vitesse de Kerwatt : 3,8 noeuds Distance à Grenade : 1280 mn

Ce matin vers 11h, le vent a forci très vite atteignant 40 noeuds, les nuages se sont assombris, la houle s'est aplatie avec le vent et la mer fumait. Nous avons rapidement enroulé le génois pour laisser juste la trinquette, notre plus petite voile. Kerwatt filait ainsi à 9 noeuds offrant de superbes conditions à la barre⚡. Puis, au bout d'une heure, le vent s'est calmé et le soleil est revenu. Il s'agissait d'un grain: un gros nuage avec beaucoup de vent et parfois de la pluie qui arrive aussi vite qu'il s'en va. Pas de panique car Kerwatt est bien équipé pour le gros temps !


Heureux sous un grain !

Jour 8, le spi est de sortie Heure locale : 11h53 Conditions météo : 15 noeuds, 2m de houle Vitesse de Kerwatt : 6.5 noeuds Distance a Grenade : 1180 mn

Kerwatt continue sa course folle vers les Antilles avec sa plus belle robe : le spi ! Grande voile de 100 m2 que l'on place en avant de l'étrave.



Jour 9 : les matelots aux fourneaux Heure locale : 15h30 Conditions météo : 16 noeuds, 1.5m de houle Vitesse de Kerwatt : 6.9 noeuds Distance à l'arrivée : 1038 miles nautiques


un délicieux pain complet préparé par Chacha !






Les conditions sont idylliques aujourd'hui sur Kerwatt : un grand soleil, du bon vent, pas trop de mer et une bonne vitesse ! On profite de ces conditions pour cuisiner en avance car demain, les prévisions météo nous annoncent une grosse houle de Nord qui va bien nous secouer !










Jour 10

Heure locale sur Kerwatt : 17h40

Conditions météo : 10-12 noeuds de vent et 4 mètres de vague

Vitesse de Kerwatt : 4,8 noeuds

Distance à l'arrivée : 882 mn

La houle tant attendue est belle et bien arrivée sur Kerwatt, heureusement sa fréquence est très faible donc les vagues sont lentes et ne nous secouent que très peu. La preuve en image : nous avons pu jouer au Catane toute l'après midi. Après un très bon début de partie de Camille, Côme a réussi à saisir les bonnes occasions pour nous écraser

Nous sommes passés sous la barre symbolique des 1000 milles nautiques restant de cette transat' (sur les 2160 initiaux).


Jour 11 Heure locale : 14h10 Conditions météo : 20 noeuds de vent, 3 mètres de houle Vitesse de Kerwatt : 7 noeuds Distance à Grenade : 765 mn


Le vent et les vagues sont revenus cette nuit lançant ainsi le Kerwatt express ! Lorsque le voilier fonce, plus possible de prendre sa revanche au Catane sous peine d'envoyer valser tout le plateau de jeu dans l'océan. On préfère alors lire tranquillement. Les lectures du jour :

Camille : Magellan, Sweig Paul : Les cerfs-volants de Kaboul, Hosseini Charlotte : Journal d'un curé de campagne, Bernanos Côme : le guide des Antilles







Jour 12

Heure locale : 16h30

Conditions météo : 14 nœuds de vent, 2 mètres de houle

Vitesse de Kerwatt: 5.0 noeuds

Distance à Grenade : 620 mn

Aie aie en se rapprochant des Amériques nous rencontrons de plus en plus des Sargasses. Ces algues sont la terreur des navigateurs.

Notre hamecon de pêche agit comme un véritable râteau les ramassant par dizaines.



Jour 13 : première baignade !

Heure locale : 15h45 Conditions météo : 13 noeuds de vent, 1.5 mètres de houle Vitesse de Kerwatt : 4.1 noeuds Distance à Grenade : 521 mn

Aujourd'hui, le vent est tombé, la mer a diminué et le soleil se montre très présent ! Il fait bien chaud à bord de Kerwatt ! Nous avons profité de ces conditions pour se rafraîchir avec notre première baignade au milieu de l'océan et de ses 4000 m de fond !




Jour 14 : les matelots deviennent des mollusques Heure à bord : 17h10 Conditions météo : 8 noeuds de vent et 50 centimètres de vague Vitesse de Kerwatt : 3.3 noeuds Distance à l'arrivée : 425 mn

Alors que cela fait 2 semaines que nous voguons au milieu de l'Atlantique, nous sommes en train de devenir de véritables mollusques. Notre activité physique se résume à 4-5 allers retours par jour entre nos cabines et le pont, quelques heures à barrer, couper des oignons et éventuellement un petit changement de voile qui vient égayer notre quotidien. Nous commençons à avoir hâte d'utiliser à nouveau nos gambettes une fois à terre !


4 mollusques pleins d'énergie

Jour 15 Heure locale : 15h01 Conditions météo : 8 noeuds de vent, 50 cm de houle Vitesse de Kerwatt : 4,2 noeuds Distance à Grenade : 330 mn

Nous sommes les maîtres du temps ! À mesure que nous nous rapprochons des Antilles, nous choisissons de changer d'heure comme cela nous convient le mieux. Par exemple, hier, Camille qui était de cuisine a cuit deux fois des lentilles (après avoir renversé malencontreusement la première fournée dans l'évier ce qui retarda l'heure du dîner). Pour avoir toujours le coucher du soleil pendant le dîner, nous avons juste à régler tous les cadrans de Kerwatt.


Jour 16 Heure locale : 17h30 Conditions météo : 6 nœuds de vent, 50 cm de houle Vitesse de Kerwatt: 2.0 noeuds Distance à Grenade : 240 mn

Plus que deux jours avant l'arrivée ! On lutte toujours dans le petit temps pour avancer. Des orages sont prévus pour les 48 prochaines heures, on reste aux aguets d'un méchant grain.